TEEDJI | Singapour propice à la mobilité durable

Posséder un véhicule personnel à Singapour est financièrement très coûteux, il faut compter un prix à l’achat entre 3 et 5 fois supérieur à celui de la France et une autorisation de conduire pouvant excéder $50k en 10 ans. Tout cela sans évidemment compter les nombreux péages en ville, l’entretien du véhicule, l’essence et la taxe liée à la classe écologique du véhicule. Ajouté au fait que le nombre de véhicules sur les routes est volontairement limité par l’Etat pour des raisons notamment environnementales, il est difficile de pouvoir se déplacer en utilisant son véhicule personnel.

De plus, le système de transport en commun dans le centre ville est très développé et nous observons un certain nombre de nouvelles mobilité apparaître (vélos connectés, location de véhicules entre particuliers, etc…). Il y a en effet une forte envie de la population d’adopter des modes de mobilité plus durables économiquement parlant en environnementalement parlant.

Ceci fait de Singapour une zone géographique favorable à l’utilisation du court-voiturage sur lequel travail Teedji. Les zones prioritaires sont les sites excentrés ayant un plus faible accès aux transports en commun et n’ayant comme unique solution (ou presque) l’utilisation des taxis (peu chers par rapport à la France mais représentant un budget de près de 700€ par mois – donnée fournie lors d’un entretien avec Airbus).

Teedji se prépare à l’élaboration d’une stratégie de lancement avec des acteurs locaux en envisageant un développement futur sur le continent asiatique.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s