TENEO | Une vision claire du marché US.

L’incubation à San Francisco touche à sa fin, et c’est l’heure du bilan. La bonne nouvelle c’est que deux mois ont effectivement été suffisant pour avoir une vision claire du marché dans lequel évoluerait Teneo. Le constat est simple, regardons-le ensemble.

Nous avons trois piliers qui définissent réellement notre activité, et c’est ce voyage aux Etats-Unis qui m’a permis de les discerner plus lucidement.

Premièrement, nous proposons le service d’étudiants pour accompagner des personnes en perte d’autonomie. C’est en cela que réside notre réelle innovation, personne ne le fait. Deuxièmement, nous construisons une interface utilisateur qui permettra aux familles de gérer à distance le maintien à domicile de leur proche. Qui vient quand ? Comment les accompagnements se sont-ils déroulés ? Va-t-il mieux ou moins bien ? etc. Et enfin troisièmement, nous sommes environ deux fois moins cher que nos concurrents.

Les deux premiers piliers seraient toujours valables aux Etat-Unis. Notre innovation ferait encore sens, et le côté interface dédié, bien que déjà existant chez certains de nos concurrents, serait toujours intéressant.

En revanche, le troisième pilier ne serait malheureusement plus valable. En effet, en France, notre flexibilité au niveau des prix vient du fait que l’on a le droit de payer une personne travaillant à son domicile au 2/3 du smic lorsqu’elle ne fait rien (par exemple, lorsque les enfants dorment et que le babysitter peut alors vaquer à ses occupations), on appelle cela de la “présence responsable”. De plus, lorsque le babysitter (pour continuer avec cet exemple) dort, on peut le payer à uniquement 1/6 du smic. Et chez Teneo nous utilisons cela pour avoir cette gamme de prix : un étudiant ne sera payé qu’au 2/3 du smic pour la plupart de ses heures sur une garde de nuit.

Mais aux Etats-Unis, cette loi n’existe malheureusement pas. Impossible de payer quelqu’un en-dessous du smic lorsqu’il dort. De plus, à San Francisco, le smic horaire s’élève à 13$/h, ce qui est très élevé. En conséquence, certains particuliers acceptent de ne se faire payer qu’au smic. Nous ne serions alors qu’égaux à eux au niveau du prix. Dans d’autres Etats, le smic horaire n’est qu’à 8$/h. Dans ces Etats-là nous aurions un avantage compétitifs car moins de particuliers accepteraient de se faire payer à ce prix-là.

Ainsi, même si des pistes de développement aux Etats-Unis sont réellement envisageables (des résidences pour séniors ont déclaré qu’elles aimeraient beaucoup travailler avec nous pour le bien-être de leurs résidents), cela a plus de sens pour nous de démarrer en France où nous avons plus d’argument pour réussir !

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s